L’Epipaléolithique

L’Epipaléolithique qui succède au Magdalénien et au Paléolithique supérieur couvre approximativement les deux dernières phases climatiques du Tardiglaciaire, l’oscillation tempérée de l’Alleröd et celle du Dryas III marquées par un dernier retour offensif du froid avec réapparition du renne dans les Ardennes et dans l’Eifel. Les diagrammes polliniques réalisés dans le secteur d’Echternach ne font pas de distinction majeure entre le couvert végétal des deux phases, qui correspond à une steppe où le pin est plus abondant que le bouleau. La seconde moitié de l’Alleröd est marquée par l’éruption volcanique du Laacher-see dans l'Eifel allemand dont les traces des retombées sont attestées dans nos sols. Du point de vue culturel, l’Epipaléolithique régional à l'Est de l'Eifel est représenté par deux complexes culturels distincts ; les groupes à Federmesser et l’Ahrensbourgien.